Formation conducteur d’engins : comment choisir ?

Formation conducteur d'engins comment choisir

Les conducteurs d’équipement lourd sont très demandés et offrent un excellent cheminement de carrière qui assure la sécurité d’emploi, un salaire élevé, des avantages sociaux et des possibilités de croissance. Les conducteurs d’engins sont chargés de contrôler et de conduire des équipements lourds tels que des pelles rétro-caveuses, des camions à benne, des excavatrices, des grues et des chariots élévateurs.

Ils font fonctionner l’équipement qui permet à leur équipe de réaliser des projets de construction allant du creusage de tranchées à la construction de bâtiments, en passant par l’asphaltage de routes et la construction de ponts. Alors, quelle formation faut-il suivre pour devenir un conducteur d’engins et comment procéder pour choisir l’option qui vous convient le mieux ?

A lire aussi : Comment créer une adresse Hotmail gratuitement ?

Le rôle d’un conducteur d’engins

Pour ceux qui veulent être conducteur d’engins, il faut être polyvalent et avoir des aptitudes physiques notamment une bonne santé. En effet, lorsqu’on est conducteur de poids lourds, il est possible de conduire des grues, des nacelles, des buldozers et bien d’autres engins lourds du BTP. Il faut savoir respecter les règles de sécurité rigoureuses et faire des formations nécessaires pour la maitrise de ces engins.

Le rôle d’un conducteur d’engins se résume à :

A lire en complément : La dernière version bêta d'iOS 12 ajoute un nouvel Animojis

  • Faire des travaux de bâtiments, dans les entreprises paysagers ou encore dans des carrières ;
  • Le conducteur doit pouvoir être capable de niveler un terrain, de creuser, de préparer le terrain et effectuer des chargements et déchargements de matériaux. Il faut aussi qu’il soit capable de procéder à un entretien des engins qu’il utilise au quotidien ;
  • Savoir diriger tous types d’engins lourds à savoir : les bulldozers, décapeuses, bouteurs, pelles à câble et hydrauliques, les niveleuses, les grues, etc.

Les études qu’il faut faire pour devenir conducteur d’engins, que faut-il savoir ?

Pour suivre une formation initiale, il faut faire deux années au bout desquelles vous obtiendrez un CAP conducteur d’engins option carrières et travaux publics. Vous pouvez obtenir ce diplôme dans un centre de formation d’apprentis et ainsi vous serez initié à la conduite des poids lourds. En gros, le CAP conducteur d’engins est dédié à l’initiation à la conduite, à la réparation, la maintenance des engins, le respect des normes de sécurité et les connaissances topographiques. Il y a également le CAP en maintenance des matériaux option matériels de construction et manutention.

Formation conducteur d'engins comment choisir

Le diplôme suivant est le brevet professionnel d’engins en travaux publics et carrière qui vous permet d’obtenir un diplôme niveau BAC avec des années d’expérience pour une expertise. Ici, le diplômé a la capacité de travailler à son compte, travailler sur des engins complexes, des projets de grands chantiers et dans le BTP, avoir des responsabilités dans son domaine.

Chacun de ces diplôme nécessite d’obtenir également un certificat d’aptitude à la conduite d’engins en sécurité et un B1 engins d’extraction à déplacement séquentiel. Pour plus de maîtrise, il faut également avoir un R482, un C3 engins de nivellement à déplacement alternatif et un DE en engins de transport.

Il existe également une option pour ceux qui veulent simplement poursuivre des études dans le domaine. Ainsi, il faut choisir une Licence professionnelle en BTP option développement durable ou encore faire une validation des acquise de l’expérience pour ceux qui n’ont pas de diplômé mais une expérience. Grâce à un CACES, il y a aussi une possibilité de perfectionner ses connaissances dans le domaine de la conduite des engins mais il faut une spécification.

Carrière d’un conducteur d’engins

En ce qui concerne la carrière d’un conducteur d’engins, il faut noter que c’est un métier demandé sur le marché. Il peut travailler dans les entreprises de travaux publics et de bâtiment lors des fondations et autres travaux de terrassement.

Il peut aussi être chef chantier, mécanicien ou encore conducteur d’engins de chantier pour le maniement des machines. Certains concessionnaires préfèrent aussi recruter des conducteurs d’engins. Quant au salaire, le conducteur d’engin touche environ 25 000 à 35 000€/an de salaire brut selon le nombre d’années d’expérience.

à voir