L’analyste SOC : fonctions et compétences

Pour assurer la sécurité et la surveillance de leur système d’information, les entreprises ont recours aux analystes SOC. Fonctions primordiales dans une entreprise, ces professionnels ont pour mission essentielle de détecter, de catégoriser, d’analyser et de qualifier toutes les activités malveillantes et suspectes qui risquent de compromettre la sécurité des données d’une entreprise. Ce domaine vous passionne et vous voulez vous y lancer ? Vous trouverez dans cet article les fonctions et également les compétences nécessaires pour être un excellent analyste SOC.

Les fonctions d’un analyste SOC dans une entreprise

Voici quelques fonctions d’un analyste SOC dans une entreprise :

A découvrir également : Sécurité des Transactions en Ligne : Guide Pratique pour Éviter les Fraudes

Détecte les menaces

L’analyste SOC est appelé à détecter les menaces liées à la sécurité des données de l’entreprise. De ce fait, il identifie, analyse et qualifie les évènements de sécurité en temps réel. De même, ce professionnel évalue la gravité des incidents de sécurité. Aussi, il notifie les incidents de sécurité.

Réagis face aux menaces

Lorsque le professionnel détecte une menace, il transmet aux entités qui se chargent du traitement, des plans d’actions et supports. Ceux-ci leur permettront de corriger et/ou de pallier à ces incidents. Notez que l’analyste doit superviser le traitement des investigations. Il dirige en effet les traitements et fait des recommandations en ce qui concerne les mesures immédiates à mettre en place pour la sécurité.

A lire en complément : Ransomwares : Explication du fonctionnement de ces logiciels malveillants et conseils pour se protéger efficacement

Mets en place certains usages et outils

Si vous êtes recruté en tant qu’analyste SOC d’une entreprise, vous devez apporter votre contribution en ce qui concerne la mise en place :

  • D’une de collecte des journaux d’évènements
  • Du service de détection.

De plus, vous serez amené à participer au développement ainsi qu’au maintien des règles de corrélation d’évènements.

Contribue à la veille et à l’amélioration

Dans l’exercice de ses fonctions, l’analyste SOC devra contribuer à la veille permanente sur les menaces ; les méthodes d’attaque ainsi que les vulnérabilités. En effet, la veille permet donc d’enrichir les règles de corrélation des évènements. Par ailleurs, il doit également participer à l’amélioration continue des procédures afin de traiter efficacement les nouveaux types d’incidents.

Tenir à jour la documentation

L’analyste devra tenir à jour la documentation et renseigner les outils qui rendent compte de l’activité opérationnelle tels que les tableaux de bord.

Les compétences requises pour être analyste SOC

Comme pour d’autres métiers, l’exercice du métier d’analyste SOC nécessite certaines compétences et qualités. Ainsi, quelqu’un qui aspire à ce métier doit avoir des compétences solides en informatique. Aussi, ces compétences doivent être orientées vers la cybersécurité. Aussi, la maîtrise du cadre réglementaire relatif à la sécurité informatique est l’une des compétences très indispensables.

Compétences liées à la sécurité

Pour être analyste SOC, vous devez maîtriser la sécurité :

  • Des réseaux ;
  • Des systèmes d’exploitation ;
  • Des protocoles.

Compétences liées à la cyberdéfense

Pour exercer ce métier, vous devez connaître

  • Les techniques d’intrusion et d’attaque ;
  • Les solutions pour superviser la sécurité ;
  • Les vulnérabilités des environnements.

Aussi, vous devez être en mesure de pratiquer l’analyse de flux réseau et de journaux. Pour finir, un analyste SOC doit maîtriser le Scripting.

En dehors des compétences sus-citées, il faut également avoir certaines qualités pour aspirer à ce poste. Ainsi, étant donné que le professionnel sera amené à collaborer avec d’autres équipes, il doit avoir la capacité à travailler en équipe et de bien communiquer. Il doit pouvoir définir les procédures, faire l’analyse et la synthèse. Un analyste SOC doit être rigoureux, avoir le sens de la méthode, être autonome et organisateur. Pour maintenir la documentation, il doit avoir aussi d’excellentes qualités rédactionnelles.

Formations requises

Pour accéder à ce poste, vous devez avoir tout au moins un diplôme de BAC+3 à Bac+5 dans le domaine de l’informatique, de la cybersécurité ou encore d’ingénierie spécialité cybersécurité. En dehors du diplôme, vous devez justifier d’une expérience en ingénierie des réseaux et des systèmes.

Retenez que le métier d’opérateur SOC consiste à analyser les activités suspectes liées au système d’information d’une entreprise ou d’une organisation dans le but d’assurer sa sécurité.

Les outils et technologies utilisés par un analyste SOC

Pour optimiser la sécurité informatique, l’analyste SOC doit se doter d’une panoplie d’outils et de technologies. Effectivement, une grande partie du travail de cet expert consiste à superviser les systèmes informatiques afin de détecter toute activité suspecte. Pour ce faire, il doit utiliser des outils spécialisés qui lui permettent d’avoir un aperçu complet des événements en cours sur le réseau.

Parmi ces outils figurent notamment les SIEM (Security Information and Event Management) qui sont des solutions logicielles dédiées à la collecte et à l’analyse des données relatives aux événements de sécurité dans un système informatique. Ces dispositifs disposent généralement d’un tableau de bord centralisé qui permet à l’analyste SOC de suivre en temps réel les différents incidents simultanément pour une prise en charge rapide et efficace.

L’utilisation d’un pare-feu constitue aussi une solution sécuritaire très appréciée par les professionnels du secteur. Ce dernier est capable de bloquer certain trafic entrant ou sortant susceptible de représenter un danger potentiel pour le système.

Il existe aussi plusieurs autres types d’outils indispensables pour être analyste SOC, notamment des scanners de vulnérabilités, pour identifier rapidement les failles susceptibles d’être exploitées, ainsi que des analyseurs antivirus/anti-malware destinés à détecter tout code malveillant présent sur le réseau.

La formation et les certifications recommandées pour devenir analyste SOC

Pour devenir analyste SOC, il est nécessaire de disposer d’une formation adéquate dans le domaine de la sécurité informatique. Les employeurs recherchent généralement des candidats qui détiennent un diplôme universitaire en informatique, en mathématiques ou encore en génie électrique.

Toutefois, certains analystes SOC peuvent avoir une expérience professionnelle significative et ne pas disposer d’un diplôme universitaire. Effectivement, les compétences pratiques acquises sur le terrain sont très appréciées par les employeurs.

En termes de certification, il existe plusieurs organismes spécialisés dans la sécurité informatique offrant des programmes certifiants reconnus internationalement. Parmi eux figurent notamment l’(ISC)² (International Information System Security Certification Consortium), CompTIA ainsi que SANS Institute (Training).

à voir