Comment choisir et utiliser un commutateur Ethernet ?

Le switch Ethernet ou commutateur permet à différents périphériques et ordinateurs de se connecter au réseau informatique. On retrouve un grand nombre de switchs Ethernet sur le marché. Toutefois, choisir le meilleur modèle n’est pas évident. Voyons-en plus sur ce dispositif, ses caractéristiques et les critères à retenir pour le sélectionner.

Choisir son commutateur Ethernet

Pour choisir un commutateur Ethernet, il faut tenir compte de divers critères dont :

A lire également : Consommation énergétique des datacenters : facteurs et optimisation

  • Le nombre de ports Ethernet ;
  • La vitesse d’exécution ;
  • La gestion du réseau ;
  • Le design et la forme ;
  • Les fonctions en sus.

Quid du mode de fonctionnement du commutateur Ethernet ?

Le commutateur Ethernet est un dispositif qui sert à établir une connexion réseau entre différents périphériques et équipements, à l’exemple des imprimantes, ordinateurs, caméras IP, consoles de jeu… Il fonctionne grâce au réseau Ethernet câblé et joue le rôle d’une centrale. Il utilise les informations et données qu’il reçoit entre les équipements.

Le switch est incontournable, surtout quand le nombre de dispositifs connectés est de plus en plus important. Certes, il va gérer et organiser le flux d’informations des divers appareils qui composent le réseau informatique. Le commutateur adopte un pont multiprise qui sert à traiter, rediriger et partager les informations venant du réseau informatique.

A lire en complément : Comment trouver un Convertisseur YouTube MP3 fiable

Quel commutateur Ethernet ou Switch Ethernet choisir ?

Avant d’acheter un switch Ethernet, il est important de cerner les équipements qui constituent le réseau. Par ailleurs, les intéressés ont le choix entre trois types de switches. Le switch non manageable est le premier type. Il s’agit d’un modèle basique et facile à installer. Il ne requiert ni paramétrage ni configuration. Le nombre de ports qu’il embarque varie de 5 à 16.

Le switch manageable ou administrable est le second modèle. Il propose une gestion complète avec un contrôle précis du réseau Ethernet. On l’utilise pour hiérarchiser les données et sécuriser le partage de connexion. Vous pouvez le paramétrer en ayant recours à l’application dédiée prévue à cet effet.

Le smart switch constitue le troisième et dernier commutateur. Il s’agit d’un dispositif intelligent qui constitue un compromis entre les deux premiers modèles présentés. Grâce à l’architecture du smart switch, vous accédez à différentes options de base dont le VLAN qui permet d’améliorer la sécurité du flux de réseau. Ce switch embarque jusqu’à 24 ports Ethernet.

Que choisir entre commutateur Ethernet et routeur ?

Ici, à chaque dispositif ses propres caractéristiques.

Le routeur

Le routeur est un équipement permettant la communication entre internet et un réseau local. Comme le commutateur Ethernet, il permet à différents appareils de se connecter pour créer un vaste réseau. Il gère le flux d’informations et le protège des menaces de sécurité. Ce dispositif se connecte à un box internet ou à un modem. Il établit la connexion de différents appareils en simultanée. Notons encore que le routeur est pourvu de commutateurs intégrés qui lui permettent de développer des fonctions de switch afin de connecter des dispositifs par l’intermédiaire de câbles Ethernet.

Le commutateur Ethernet

Le commutateur Ethernet est un genre de multiprise Ethernet qui se compose de différents ports qui sont conçus pour le flux réseau et qui diffusent l’information sur le réseau. Ce dispositif sert à effectuer la mise en réseau pour étendre un réseau informatique en reliant des périphériques pourvus de pots Ethernet entre eux.

Le commutateur Ethernet fonctionne via l’usage d’adresse MAC pour le flux de données sur le réseau. Il reçoit et traite les informations avant de les transmettre. Il participe à la sécurité des données qui circulent sur le réseau.

 

 

à voir